Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ce blog ?

CouvPocheIndispensables
J'ai créé ce blog lors de la sortie de mon livre "Les Indispensables mathématiques et physiques pour tous", Odile Jacob, avril 2006 ; livre republié en poche en octobre 2011 (achat en ligne) (sommaire du livre).
Je développe dans ce blog des notions de mathématiques et de physique à destination du plus large public possible, en essayant de susciter questions et discussion: n'hésitez pas à laisser vos commentaires!

Rechercher

Indispensables astronomiques

Nouveauté octobre 2013, mon livre "Les Indispensables astronomiques et astrophysiques pour tous" est sorti en poche, 9,5€ (éditions Odile Jacob, éidtion originale 2009). Comme mon premier livre (Les Indispensables mathématiques et physiques), c'est un livre de notions de base illustrées avec des exemples concrets, s'appuyant sur les mathématiques (géométrie notamment) pour l'astronomie, et sur la physique pour l'astrophysique. Je recommande vivement sa lecture.

Communauté de blogs

16 mai 2006 2 16 /05 /mai /2006 07:24

En chapitre 5, je rappelle la définition d’un nombre parfait (égal à la somme de ses diviseurs hors lui-même), ainsi que la forme bien connue des nombres parfaits pairs. En revanche, on ne sait s’il existe un nombre parfait impair.

Pace Nielsen, de l’University of California, a démontré dans un article de février 2006 s’appuyant sur des résultats antérieurs que, si un nombre parfait impair existe: 

- Il a au moins 9 facteurs premiers distincts.

- Si 3 ne fait pas partie de ses diviseurs, il a alors au moins 12 facteurs premiers distincts.

(Source Magazine La Recherche mai 2006)

Partager cet article

Repost0
9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 10:07

On entend souvent parler du théorème de Fermat, longtemps dit " grand théorème de Fermat ", appelé maintenant théorème de Fermat-Wiles. Il est émis comme une conjecture, sans démonstration, par Fermat en 1638 et démontré trois-cents cinquante ans plus tard par le mathématicien anglais Wiles en 1995 (voir livre " Les indispensables mathématiques et physiques pour tous ", chapitre 4).

On connaît moins le " petit théorème de Fermat ", qui, à la différence du grand, a été effectivement démontré par Fermat, et qui dit :

"Pour tout nombre entier a , pour tout nombre premier p, le nombre (ap – a) est divisible par p "

(autrement dit ap et a ont le même reste dans la division par p).

Partager cet article

Repost0
1 mai 2006 1 01 /05 /mai /2006 15:14

Page 47, je rappelle la conjecture de Goldbach "Tout nombre pair peut s'écrire comme la somme de deux nombres premiers". Elle est émise par le mathématicien Christian Goldbach (1690- 1764) auprès du mathématicien suisse Leonard Euler (1707-1783) dans une lettre du 7 juin 1742.

Elle est indémontrée à ce jour; elle a été vérifiée comme exacte jusqu'au nombre pair 6´1016 par ordinateur en 2003.

(source Magazine La Recherche janvier 2004)

 

Partager cet article

Repost0
1 mai 2006 1 01 /05 /mai /2006 14:27

Page 48 du livre, j'évoque le "théorème des quatre couleurs", à savoir la possibilité de colorier avec quatre couleurs seulement une carte géographique sans que deux pays voisins aient la même couleur.

C'est un cartographe anglais qui a émis cela comme une conjecture en 1852; cela n'a pu être démontré qu'en 1977, par ordinateur uniquement.

Je précise en complément que ce théorème - et les méthodes informatiques permettant sa démonstration - a une application pratique dans l'affectation par un opérateur mobile des fréquences GSM aux zones de couverture des stations de base de son réseau. En effet, comme dans la situation des quatre couleurs:

- un réseau GSM est modélisé, comme une carte géographique, par des hexagones contigus: chaque hexagone (appelé "cellule", d'où la notion de réseau cellulaire) correspond au rayonnement d'une station de base (environ 30 kms de diamètre en zone rurale).

-  deux hexagones contigus ne doivent en aucun cas se voir attribuer la même bande de fréquences. 

 


En réponse au commentaire de Sév ci-dessous. J'ai réfléchi à sa remarque, en fait cela revient à intuiter que le motif minimal à 4 couleurs ci-dessous est applicable à n'importe quelle carte  (ce qui s'appelle si mes souvenirs sont bons un homéomorphisme = forme analogue)  ce qui en effet est loin d'être évident (NB: deux pays qui ne se touchent que par un coin, par exemple les Etats des USA, ne sont pas considérés comme voisins).

Théorème des quatre couleurs

Partager cet article

Repost0
30 avril 2006 7 30 /04 /avril /2006 09:21

(source magazine La Recherche avril 2006)

Au loto, six boules sont tirées parmi des boules numérotées de 1 à 49.

La probabilité qu'un tirage comporte deux numéros consécutifs est de 49,5%!

Encore une curiosité des probabilités, à rapprocher de celle que je détaille dans mon livre à propos des dates d'anniversaire (chapitre 10 consacrés au probabilités): à partir de 23 personnes dans une pièce, l'événement "deux d'entre eux aient la même date d'anniversaire" est plus probable que l'événement "toutes ont des dates d'anniversaire différentes".

Partager cet article

Repost0

Articles Récents

Alterscience (janvier 2013)

Mon livre Alterscience. Postures, dogmes, idéologies (janvier 2013) détails.


CouvertureDéf


Récréations mathéphysiques

RécréationsMathéphysiques

Mon dernier ouvrage est sorti le 14 octobre 2010 : Récréations mathéphysiques (éditions Le Pommier) (détails sur ce blog)

Einstein, un siècle contre lui

J'ai aussi un thème de recherche, l'alterscience, faisant l'objet d'un cours que j'ai professé à l'EHESS en 2008-2009 et 2009-2010. Il était en partie fondé sur mon second livre, "Einstein, un siècle contre lui", Odile Jacob, octobre 2007, livre d'histoire des sciences (voir billet sur ce blog, et notamment ses savoureux commentaires).

Einstein, un siècle contre lui