Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi ce blog ?

CouvPocheIndispensables
J'ai créé ce blog lors de la sortie de mon livre "Les Indispensables mathématiques et physiques pour tous", Odile Jacob, avril 2006 ; livre republié en poche en octobre 2011 (achat en ligne) (sommaire du livre).
Je développe dans ce blog des notions de mathématiques et de physique à destination du plus large public possible, en essayant de susciter questions et discussion: n'hésitez pas à laisser vos commentaires!

Rechercher

Indispensables astronomiques

Nouveauté octobre 2013, mon livre "Les Indispensables astronomiques et astrophysiques pour tous" est sorti en poche, 9,5€ (éditions Odile Jacob, éidtion originale 2009). Comme mon premier livre (Les Indispensables mathématiques et physiques), c'est un livre de notions de base illustrées avec des exemples concrets, s'appuyant sur les mathématiques (géométrie notamment) pour l'astronomie, et sur la physique pour l'astrophysique. Je recommande vivement sa lecture.

Communauté de blogs

6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 09:09

Du samedi 6 octobre au dimanche 14 octobre, voilà mes événements (pour l’instant) :

- D’abord, à l’occasion de la Fête, science.gouv.fr lance deux nouveaux services : 1) « Mon science.gouv.fr »  , lancé avec Netvibes, permet de bénéficier d'une présélection de flux RSS de sciences (actualités, vidéos)  ; 2) http://mobile.science.gouv.fr (attention sans www) actualités de la science sur téléphone mobile et baladeurs.
- samedi 6, à 15h, inauguration de la Fête de la science Ile-de-France au Panthéon, en présence de Wendelin Werner, médaille Fields.

WW0610.jpgWendelin Werner le 6 octobre au Panthéon

- samedi 6 après-midi, colloque à la Sorbonne pour le 150 ° anniversaire de la mort d’Auguste Comte (ce docte colloque n’est pas placé sous le signe de la Fête de la science, mais je l’y mets : après tout, l’histoire des sciences, c’est aussi la fête ; nul doute que cela aurait plu à ce joyeux noceur qu’était Comte de participer à cette fête !)
- mercredi 10 au CNAM, deux conférences organisées par la Fondation C.Génial et le CNAM, consacrées à l’histoire du TGV et à l’Internet.
- mercredi 10, je donne une conférence à Amiens, sous l’égide du Rectorat et de l’association pour la diffusion de la culture scientifique.
- du vendredi 12 au dimanche 14, Vingt ans du magazine Tangente, avec de nombreuses conférences et activités (je donne aussi une conférence le vendredi 12 à 15h à la mairie du V° dans ce cadre)
- du vendredi 12 au dimanche 14, je vais aussi essayer de voir un film au Festival du film scientifique, au Jardin des Plantes.
Pariscience.JPG
Voilà, j’ai pensé qu’être informé de ces divers événements pouvait vous intéresser. A vous y croiser ?
 


Partager cet article
Repost0
25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 17:00

Si vous êtes intéressés, allez voir la nouvelle rubrique "Bibliothèques numériques scientifiques" que nous avons créée sur le portail science.gouv.fr

(voir aussi à ce propos mon blog "Bibliothèques numériques")

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 12:03

Le 11 octobre à l'Académie des Sciences a eu lieu une conférence de presse sur HAL " Hyper Article en ligne " – base d’archives ouvertes d’article scientifiques – à laquelle j’ai assisté, avec un certain nombre d’interventions intéressantes.

Gilles Bloch, directeur général de la recherche au Ministère de la Recherche a indiqué qu’il s’agissait d’un " modèle de diffusion scientifique bottom-up, permettant de rebattre les cartes face à la domination anglo-saxonne de l’édition scientifique ". La France est en avance en Europe avec la création de HAL.

Franck Laloë, initiateur du projet au CNRS, dans une belle image historique voit dans les archives ouvertes une " résurgence de la correspondance que les scientifiques s’adressaient entre eux " (on peut penser en effet aux lettres de Mersenne à Fermat, de Fresnel à son maître Arago). Il ne s’agit pas de " se substituer aux revues à comité de lecture ", mais au contraire d’apporter un complément :
- Etape 1 : le chercheur met son projet d’article sur HAL, recueille les commentaires de ses collègues.
-  Etape 2 : une version améliorée est mise en ligne sur HAL en même temps qu’elle paraît, le cas échéant, dans une revue scientifique papier ou internet.
(sachant que tous les documents publiés sur HAL n’ont pas vocation à être édités dans une revue)
 
A cet égard, Edouard Brézin, président de l’Académie des Sciences, insistant sur la position dominante de certaines revues, indique que la plupart des éditeurs de revues autorisent la publication simultanée sur Internet des articles de revues : parmi les plus prestigieux, Nature l’autorise, Science ne l’autorise pas. E. Brézin précise aussi qu’il n’y a aucune exclusivité pour HAL, un article peut être publié sur HAL, sur la base d’archives ouvertes anglo-saxonne ARXIV, sur la page personnelle internet du chercheur…
 
Sur une question d’Yves Miserey du Figaro, F. Laloë donne quelques éléments quantitatifs :
- Actuellement la base HAL a 32 000 documents, la base spécifique HAL-Sciences Humaines en a 5 500.
-  Le flux mensuel sur HAL est d’environ 1 200 documents/mois, ce qu’on peut évaluer à 15% de la production scientifique française.
-  HAL fonctionne à Villeurbanne pour un coût modique, avec 5 personnes sous la direction de Daniel Charnay, dans les locaux de l’IN2P3.
A nos lecteurs intéressés pour consulter ces articles scientifiques en libre accès :
- La base HAL et la base HAL-Sciences Humaines.
- Le flux RSS de HAL et le flux RSS de HAL-Sciences Humaines, pour suivre de loin dans votre portail RSS le niveau d’activité et les titres publiés.
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2006 7 17 /09 /septembre /2006 17:10
Un nouveau site consacré aux personnalités scientifiques vient d’être labellisé science.gouv.fr, il s’agit de www.ampere.science.gouv.fr, consacré à André-Marie Ampère (1775-1836), professeur à l’Ecole Polytechnique en 1809, au Collège de France en 1824 ; Ampère est connu pour ses travaux en chimie (loi d’Avogadro-Ampère) et surtout en électricité et en magnétisme (l’indication du sens du courant dans une bobine lieu d’un champ magnétique, le fameux bonhomme d’Ampère, cf. image) ; il était aussi, avec son élève Arago notamment, féru d’applications pratiques de la science, inventeur du galvanomètre, du télégraphe,…
Le site consacré à Ampère, fait par le Centre de Recherche en Histoire des Sciences et des Techniques (CRHST, laboratoire mixte Cité des Sciences/ CNRS) est une plate-forme web dynamique et évolutive qui présentera à terme, en 2007, l'intégralité de l'œuvre d'Ampère, replacée dans son contexte scientifique et historique. Le site se veut à la fois un laboratoire pour l'historien, un support de diffusion du savoir et de l'information pour le grand public, un lieu d'expérimentation in situ, à la croisée de l'histoire des sciences et de l'innovation web.
Il a été soutenu d’une part par EDF, d’autre part par le Ministère de la Recherche dans le cadre de l’appel à propositions 2004 "Création de produits de médiation scientifique en libre accès sur l'Internet". Après les sites consacrés à Arago, à Foucault, à Marie Curie, à Lavoisier, à Lamarck, réalisés par différentes entités toutes intéressés à la culture scientifique sur Internet, c’est donc un sixième tome Internet qui vient enrichir cette collection de science.gouv.fr…
 
Autres ressources Internet consacrées à Ampère : 
  • L’hommage rendu à Ampère par l’Académie des Sciences dans le cadre des douze portraits de physiciens de l’Année Mondiale de la Physique 2005.
  • Le site de la Maison Ampère –Musée de l’Electricité à Poleymieux (Rhône), à 20 kms au Nord de Lyon.
 
Partager cet article
Repost0
7 septembre 2006 4 07 /09 /septembre /2006 20:49

Une fois n'est pas coutume, la République rend hommage à l’un de ses plus brillants savants, Benoît Mandelbrot, l’inventeur des fractales. Il sera fait Officier de la Légion d’Honneur lors d’une cérémonie le lundi 11 septembre 2006 à 16h30 à l’Ecole Polytechnique à Palaiseau (programme, inscriptions à ceremonie@polytechnique.fr.)


Né en Pologne en 1924, Mandelbrot arrive en France en 1936, intègre l’Ecole Polytechnique, part chez IBM aux Etats-Unis en 1958 où il passe le reste de sa carrière. Il publie son premier article sur les fractales en 1973 ; il est aussi spécialiste de l’application des fractales dans les mathématiques financières. 

La page perso de Mandelbrot à Yale

Mon article de juin sur des applications amusantes des fractales (santé, murs anti-bruit) (recherches des laboratoires de l'Ecole Polytechnique)

Le site de Jean-François Colonna sur les fractales


 
L’oncle de Benoît Mandelbrot était Szolem Mandelbrot (1899-1983), mathématicien français important, spécialiste d’analyse, participant au groupe Bourbaki, professeur au Collège de France de 1938 à 1940, puis de 1945 à 1972, membre de l’Académie des Sciences en 1972.

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2006 2 18 /07 /juillet /2006 06:39
Je n'ai pas l'habitude de faire des actualités de la science dans ce blog (je n'ai d'ailleurs pas créé de catégorie pour cela), mais une fois n'est pas coutume, je souhaite faire connaître une initiative très courageuse de certains jeunes élèves de l'Ecole Normale Supérieure, un festival de sciences en plein mois de juillet du lundi 17 au mardi 25 juillet.

Le site internet de cette manifestation intitulée Paris-Montagne est ici. (je ne suis pas sûr que la parallèle recherché avec Paris-plage soit des plus heureux).

Un extrait du dossier de presse:
"L'École normale supérieure ouvre ses portes et ses laboratoires cet été pour faire découvrir aux jeunes de la région parisienne la science et la recherche à travers des animations et des rencontres. Le festival est organisé par l'association Paris-Montagne, qui regroupe des élèves de l'ENS, des chercheurs et des bénévoles, en partenariat avec de grandes institutions scientifiques. Ces festivités s'inscrivent dans un programme plus long de diffusion des savoirs et d'accompagnement de jeunes issus de milieuxdéfavorisés vers les études supérieures."


Souhaitons bonne chance en pleine torpeur estivale à la première édition de ce festival de sciences!
Partager cet article
Repost0
2 juillet 2006 7 02 /07 /juillet /2006 20:48

Une fois n’est pas coutume dans le sens du virtuel vers le réel, le site internet www.mariecurie.science.gouv.fr réalisé par l’Université Paris VIII (Laboratoire LEDEN Evaluation et développement pour l'édition numérique) avec le soutien du Ministère de la Recherche a donné lieu à une exposition physique ; cette exposition a été reçue à la Mairie du V° en mars 2005, à Saint-Denis lors de la Fête de la Science en octobre 2005.


Lors d’un déplacement en France en mars 2005, des officiels chinois avaient marqué leur intérêt pour cette exposition et pour le site. L’exposition a été traduite en chinois, et elle a été inaugurée le 20 mai 2006 pendant la Semaine de la Science de Shanghai, dans le « Science Hall » du quartier de Changning, en présence de J.P. Dalbéra, un des concepteurs du site (lire son discours).


Un message d’Hélène Langevin-Joliot, petite-fille de Marie Curie, avait été préenregistré chez Mme. Langevin, et projeté pendant l’inauguration.


Les commissaires d’exposition chinois avaient, en sus, créé des bornes tactiles de présentation en 3D des fameuses « leçons » de Marie Curie, qui ont rencontré un vif succès.

Après une semaine passée à Shaghai/ Changning, l’exposition doit se déplacer dans d’autres quartiers de Shanghai, et dans d’autres villes de Chine.



(lire le compte-rendu de  mission complet de J.P. Dalbéra en Chine, fichier PDF)



Partager cet article
Repost0
20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 16:38

Une brochure de vulgarisation (PDF- 4MB) sur les nanosciences faite par le Ministère de la Recherche fin 2003, et rééditée à l'occasion de l'année de la Physique en 2005; la version papier a été largement diffusée dans les lycées et les universités. La version en ligne est référencée par de multiples sites éducatifs.

(l'idée de cette brochure est née lors d'un voyage aux Etats-Unis que j'avais eu le plaisir d'effectuer avec C. Haigneré, Ministre de la Recherche, en avril 2003; nous avions rencontré M. Rocco, directeur de la NNI National Nanotechnology Initiative, et il était clairement apparu que nous souffrons en Europe d'un déficit de vulgarisation sur l'utilisation et les applications des nanosciences).

Partager cet article
Repost0
28 mai 2006 7 28 /05 /mai /2006 18:31

A toutes fins utiles, une sélection de livres sur la relativité que j'avais faite début 2006 pour le site science.gouv.fr.

Partager cet article
Repost0
3 mai 2006 3 03 /05 /mai /2006 12:25

J’ai conçu le portail de l’internet scientifique www.science.gouv.fr quand j’étais au cabinet de la Ministre de la Recherche Claudie Haigneré en 2004. Le Cerimes (Centre d’études et de ressources multimedia pour l’enseignement supérieur) a bien voulu poursuivre la gestion de ce site, qui attire 90 000 visiteurs par mois.

J'ai participé au développement d’autres sites scientifiques multimedia  à la même époque :

- Un site consacré à François Arago (1786-1854), savant et homme politique www.arago.science.gouv.fr, qui correspond à la mise en ligne de la remarquable exposition consacrée en novembre 2003 par l’Observatoire de Paris à son ancien directeur Arago (commissaires d’exposition Mme. Bobis et M. Lequeux)

- Un site consacré à Léon Foucault (1818-1869) www.foucault.science.gouv.fr, inventeur du pendule de Foucault et du gyroscope, ; ce site correspond aussi à la mise en ligne d’une exposition de 2002 de l’Observatoire de Paris.

- Enfin, un site multimedia a été spécialement développé en l’honneur de Pierre et Marie Curie www.mariecurie.science.gouv.fr à l’occasion du centenaire de leur prix Nobel (1903), compte tenu du fait qu'à l'époque aucun site internet francophone de qualité n'existait sur les Curie. Ce site, réalisé par l’Université Paris VIII, a pour auteurs Hélène Langevin, petite-fille de Marie Curie, P. Radvanyi et C. de la Vaissière.

 

 

 En 2005, à l'occasion du centenaire de la mort de Jules Verne, le site science.gouv.fr a créé avec France5 un mini-site consacré à Jules Verne.

Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Alterscience (janvier 2013)

Mon livre Alterscience. Postures, dogmes, idéologies (janvier 2013) détails.


CouvertureDéf


Récréations mathéphysiques

RécréationsMathéphysiques

Mon dernier ouvrage est sorti le 14 octobre 2010 : Récréations mathéphysiques (éditions Le Pommier) (détails sur ce blog)

Einstein, un siècle contre lui

J'ai aussi un thème de recherche, l'alterscience, faisant l'objet d'un cours que j'ai professé à l'EHESS en 2008-2009 et 2009-2010. Il était en partie fondé sur mon second livre, "Einstein, un siècle contre lui", Odile Jacob, octobre 2007, livre d'histoire des sciences (voir billet sur ce blog, et notamment ses savoureux commentaires).

Einstein, un siècle contre lui